• Abbé Prévost,  Conseils de lecture,  Général,  Littérature,  Manon Lescaut,  Résumé,  Roman

    Abbé Prévost, Manon Lescaut (1731)

    Bonjour à tous, Il y a Tristan et Iseult, il y a Héloïse et Abélard, il y a Roméo et Juliette, et il y a également L’histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, dont on abrège souvent le titre en Manon Lescaut. Dans la continuité des ces histoires grandes et célèbres, de ces rencontres d’exception où l’amour s’embrase d’un coup et à son plus haut degré d’intensité, Manon Lescaut nous montre les ravages de la passion sur le jeune chevalier Des Grieux, fils de bonne famille, promis à un avenir brillant. Amoureux d’une fille sans naissance et de petite moralité, il sera prêt à subir de sa part…

  • Chateaubriand,  Commentaire composé,  Lecture analytique,  Littérature,  Roman,  Romantisme

    René de Chateaubriand

    Bonjour, Une lecture analytique aujourd’hui sur un texte emblématique du romantisme : Chateaubriand inaugure avec  René, en 1802, la figure du héros romantique, tourmentée par le vague des passions et le mal du siècle, figure dont les multiples avatars iront peupler (et sur-peupler) de leurs plaintes la production romanesque du début du XIXème siècle. Ce même lyrisme teinté de tristesse, ce même registre élégiaque de la déploration se retrouvera dupliqué et répété chez tous les grands auteurs de la génération romantique (Hugo, Gautier, Lamartine, Musset, Dumas…) Chateaubriand leur fournit ici un modèle : A partager !

  • Abbé Prévost,  Commentaire composé,  Lecture analytique,  Littérature,  Manon Lescaut,  Roman

    Manon Lescaut, la scène de la première rencontre

    Les scènes de première rencontre amoureuse, les scènes de « coup de foudre », sont légion dans la littérature. Quoi de plus mystérieux en effet, que ce qui se passe entre deux personnes lorsque s’allume l’incendie de la passion amoureuse ! Quoi de plus intéressant pour le lecteur que d’être là, au moment où cela se passe, de voir et de comprendre ! Mais le coup de foudre existe-t-il réellement, ou n’est-ce qu’une construction romanesque, un « vieux truc » que l’on ressort à chaque fois, et qui marche tout aussi bien la millième fois que la première ? C’est dans l’intervalle de ces incertitudes et de ce mystère que se glisse l’extrait que je vous propose…

  • Commentaire composé,  Gustave Flaubert,  Lecture analytique,  Littérature,  Madame Bovary,  Réalisme,  Roman

    Flaubert, Madame Bovary, les lendemains de mariage

    Madame Bovary, c’est moi ! disait Flaubert… Même si l’authenticité de cette citation est sujette à caution, elle donne à comprendre comment le romancier s’est investi tout entier dans le sujet de son oeuvre : Emma, une jeune bourgeoise de province, est une femme qui s’ennuie et qui vit une vie morne et plate. Dans son quotidien, aucune perspective ne s’offre à elle pour lui faire goûter la vie brillante qu’elle a vu se dérouler dans ses lectures. Elle s’est en effet véritablement intoxiquée l’âme en avalant quantité de romans à l’eau de rose qui lui ont donné une image de l’amour idéalisée et mièvre. Mariée à Charles, un homme bon mais…

  • Argumentation,  Conseils de lecture,  Humanisme,  Les Essais,  Littérature,  Montaigne,  Renaissance,  Résumé

    Une oeuvre en 15 minutes, Montaigne, Les Essais (1595)

    Chers amis, bonjour ! Pour finir notre série d’études à propos des Essais de Michel de Montaigne, je vous propose aujourd’hui un balayage général de cette œuvre pour en dégager le plus clairement possible les enjeux, l’intérêt et l’originalité. Ceci replacera dans leur contexte les lectures analytiques que nous avons faites. Si vous désirez vous plonger dans la lecture de Montaigne, c’est ici : Les Essais N’hésitez pas à partager toutes ces informations. Merci à vous tous et à bientôt.