UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
samedi 17 novembre 2018

Les Essais (1595) « Du démenti » (II, 18)

Montaigne est tout sauf un poète. Rarement dans Les Essais se laisse-t-il aller au lyrisme et à l’expression du frisson qui vous saisit devant l’infini. Le ton de cet extrait n’en est que plus remarquable, puisque l’auteur plonge ici au coeur du mystère de l’écriture. Cette écriture de soi, à laquelle il aura consacré vingt ans de sa vie est une entreprise mystérieuse et magique, une alchimie subtile dont il essaie de cerner ici les contours et de livrer la quintessence.

Cette interrogation sur l’écrit est également une interrogation sur soi, la vie, et le pourquoi ultime des choses.

La vidéo

Le texte et l’audio

Pour vous plonger dans la lecture de Montaigne, c’est ici : Les Essais

%d blogueurs aiment cette page :