UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
lundi 24 septembre 2018

Bertrand, Gaspard de la nuit (1842)

Baudelaire doit à Aloysius Bertrand l’idée de son recueil de poèmes en prose Le Spleen de Paris.

Dans une lettre à Arsène Houssaye en date du mois d’août 1862 le poète des Fleurs du Mal écrit, avec son style habituel : « C’est en feuilletant, pour la vingtième fois au moins, le fameux Gaspard de la Nuit, d’Aloysius Bertrand (un livre connu de vous, de moi et de quelques uns de nos amis, n’a-t-il pas tous les droits d’être appelé fameux ?) que l’idée m’est venu de tenter quelque chose d’analogue… »

C’est que le Gaspard de la Nuit est une oeuvre étrange et composite : Une suite de poèmes en prose composés en référence à l’art pictural, dans le style des maîtres de la peinture flamande, italienne ou espagnole. Chaque pièce se déguste séparément. Les surréalistes voyaient en Bertrand « un surréaliste du passé ». Je vous invite à explorer en 15 minutes cette oeuvre qui passe pour le premier recueil de poèmes en prose.

La vidéo

Si vous voulez vous procurer Gaspard de la Nuit

%d blogueurs aiment cette page :