UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
mercredi 19 décembre 2018

Balzac, Le Colonel Chabert (1832)

Publié pour la première fois en 1832, sous le titre de La Transaction, avant que Balzac ne l’intègre à l’ensemble formé par La Comédie Humaine en 1844 et ne lui donne le titre que nous lui connaissons aujourd’hui, Le Colonel Chabert est l’histoire assez singulière d’un mort qui revient parmi les vivants. Chabert est mort au champ d’honneur en effet, à la bataille d’Eylau, en 1807. Un soldat russe lui a ouvert le crane en deux d’un coup de sabre, propre et net. Il est enterré avec les autres cadavres dans la fosse commune, et l’Histoire se poursuit sans lui : Quelques années encore d’épopée napoléonienne avant que Waterloo, en 1815 ne sonne le glas de l’Empire et n’inaugure la Restauration. La page se tourne.

Plusieurs années après ce décès, un individu bizarre prétend être Le Colonel Chabert. Il réclame sa femme qui s’est remariée, et sa fortune, qu’elle a emportée avec elle et qu’elle ne veut pas lui restituer. Ce prétendu Chabert n’est qu’un imposteur sans doute…

Attention, Le Colonel Chabert n’est pas une histoire fantastique de revenant. C’est une fiction réaliste, ancrée dans la réalité de la France de l’Empire et de la Restauration. Mais que se passe-t-il lorsque quelque chose d’incroyable surgit et vient déranger l’ordonnancement bien réglé de nos petites affaires ? Peut-être aurait-il été préférable que Chabert fût vraiment mort.

La vidéo

Pour lire la nouvelle en intégralité : Le Colonel Chabert

Il peut être intéressant aussi de se reporter à l’adaptation cinématographique très réussie d’Yves Angelo (1994), avec dans les rôles principaux Gérard Depardieu, Fanny Ardant et Fabrice Lucchini Le Colonel Chabert

Pour les plus curieux et les plus cinéphiles, il existe aussi une version cinéma qui date de 1943 de René Le Hénaff avec Raimu Le Colonel Chabert

Ce thème du retour des morts est vraiment fascinant : Entre réel et fantastique, il nous transporte au plus profond de nous-mêmes, au coeur de la question de l’identité. Je me suis livré à une exploration plus avancée de ce thème en littérature dans cet article du blog : Le Retour des Morts.

%d blogueurs aiment cette page :