UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
jeudi 24 mai 2018

Bonjour et bonne rentrée

Bienvenue à tous sur le site du blog du bac Français.

Après l’année qui vient de s’écouler et qui était une année de rodage, revoilà le blog en cette rentrée 2017 avec des objectifs plus larges :

Au programme, tout ce qu’il faut savoir sur l’épreuve de Français au bac et comment la préparer efficacement.

Vous trouverez, au fur et à mesure des articles qui seront publiés, des ressources qui vous permettront d’aller directement à l’essentiel :

-Des fiches-méthode concernant les trois épreuves de l’écrit : Commentaire, Dissertation et Ecriture d’Invention

-Des conseils pour préparer l’oral

-Des lectures analytiques sur les textes les plus célèbres de la littérature

-Des séquences clé en main pour ceux d’entre vous qui passent l’épreuve en candidat libre

-Des conseils en tous genres pour optimiser son efficacité et son temps de travail

-Et bien d’autres choses encore qui vous seront proposées au fur et à mesure de vos demandes… N’hésitez pas d’ailleurs à me faire part de vos questions, de vos remarques et de vos attentes en publiant un commentaire.

Un mot sur moi aussi, qui suis-je ?

Je m’appelle Valéry Renault et je suis professeur certifié de Français. J’ai 18 ans d’expérience de l’enseignement au collège et au lycée. J’ai donc formé au cours de mes années d’enseignement quantité d’élèves que j’ai amenés à passer l’épreuve du bac Français. Ceci me permet de connaître parfaitement vos attentes, vos doutes et vos difficultés et j’essaierai dans ce blog d’y répondre le plus clairement et le plus efficacement possible.

J’ai d’abord enseigné en France avant de m’expatrier à l’étranger. Mon parcours m’a fait passer en Afrique, à New York, à Quito en Equateur, et j’enseigne maintenant au Lycée Lamartine de Tripoli au Liban.
Voilà pour les présentations rapides et au plaisir de vous accompagner durant cette année scolaire qui je l’espère, sera riche et fructueuse.

Valéry Renault.

Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Bonjour à tous,

Il est temps d’aborder le dernier objet d’étude de cette année de 1ère, à savoir : la Poésie.

Baudelaire occupe une place centrale dans la poésie française. Il est à la fois l’héritier de toute la tradition qui remonte à la Renaissance et même au Moyen-âge, et l’un des initiateurs de ce que l’on appellera plus tard « la modernité poétique ».

Toujours est-il que les Fleurs du Mal font scandale lors de leur sortie en 1857.

Baudelaire, dans le poème liminaire du recueil, « Au Lecteur », y présente son projet poétique et s’adresse à nous d’une façon qui a de quoi surprendre…

Bon visionnage.

La descente aux Enfers

Bonjour,

Aujourd’hui une vidéo spécifique pour les 1ères L, dans l’objet d’étude « Les Réécritures ».

Je vous explique comment un thème littéraire peut-être écrit et réécrit à travers les âges et quelles modifications il peut subir en prenant l’exemple de « La Descente aux Enfers », de Homère à Emile Zola.

Bon visionnage :

Les Réécritures, introduction

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, une publication qui intéressera plus particulièrement ceux qui sont en 1ère L, et qui ont à étudier l’objet d’étude spécifique à cette série : « Les Réécritures ».

Je vous propose une petite introduction générale sur le concept en lui-même, et je vous donne ensuite une brève typologie de la réécriture.

Bon visionnage, et n’hésitez pas à partager.

 

Bel-Ami de Maupassant

Bonjour à tous,

Comment écrire sur le réel ? Comment rendre compte par l’écriture de ce qui est ? Oui, le réel, la réalité, le tangible ! ce que l’on a sous les doigts enfin ! ce que l’on peut palper ! En apparence, rien de plus simple que de dire ce qui est là. Mais en réalité, rien de plus difficile, et le héros de Bel-Ami, Georges Duroy en fait l’expérience à ses frais.

Il va chercher des conseils chez une certaine Madeleine Forestier, qui lui dévoile le secret de l’écriture journalistique et de l’écriture réaliste. Secret bien paradoxal à la vérité, en ce qu’il utilise abondamment les procédés de l’illusion et de la tromperie. En cela, le passage que nous étudions est à l’image du roman dans son ensemble : dévoilement des apparences trompeuses, des combines orchestrées de la politique, du journalisme et de la banque, passage de l’autre côté du rideau. Bel-Ami, écrit en 1885, n’a pas pris une seule ride.

Comme de coutume, faites connaître cette vidéo si vous avez aimé.

A bientôt.

%d blogueurs aiment cette page :