UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
dimanche 18 novembre 2018

Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Bonjour à tous,

Il est temps d’aborder le dernier objet d’étude de cette année de 1ère, à savoir : la Poésie.

Baudelaire occupe une place centrale dans la poésie française. Il est à la fois l’héritier de toute la tradition qui remonte à la Renaissance et même au Moyen-âge, et l’un des initiateurs de ce que l’on appellera plus tard « la modernité poétique ».

Toujours est-il que les Fleurs du Mal font scandale lors de leur sortie en 1857.

Baudelaire, dans le poème liminaire du recueil, « Au Lecteur », y présente son projet poétique et s’adresse à nous d’une façon qui a de quoi surprendre…

Bon visionnage.

La descente aux Enfers

Bonjour,

Aujourd’hui une vidéo spécifique pour les 1ères L, dans l’objet d’étude « Les Réécritures ».

Je vous explique comment un thème littéraire peut-être écrit et réécrit à travers les âges et quelles modifications il peut subir en prenant l’exemple de « La Descente aux Enfers », de Homère à Emile Zola.

Bon visionnage :

Les Réécritures, introduction

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, une publication qui intéressera plus particulièrement ceux qui sont en 1ère L, et qui ont à étudier l’objet d’étude spécifique à cette série : « Les Réécritures ».

Je vous propose une petite introduction générale sur le concept en lui-même, et je vous donne ensuite une brève typologie de la réécriture.

Bon visionnage, et n’hésitez pas à partager.

 

Bel-Ami de Maupassant

Bonjour à tous,

Comment écrire sur le réel ? Comment rendre compte par l’écriture de ce qui est ? Oui, le réel, la réalité, le tangible ! ce que l’on a sous les doigts enfin ! ce que l’on peut palper ! En apparence, rien de plus simple que de dire ce qui est là. Mais en réalité, rien de plus difficile, et le héros de Bel-Ami, Georges Duroy en fait l’expérience à ses frais.

Il va chercher des conseils chez une certaine Madeleine Forestier, qui lui dévoile le secret de l’écriture journalistique et de l’écriture réaliste. Secret bien paradoxal à la vérité, en ce qu’il utilise abondamment les procédés de l’illusion et de la tromperie. En cela, le passage que nous étudions est à l’image du roman dans son ensemble : dévoilement des apparences trompeuses, des combines orchestrées de la politique, du journalisme et de la banque, passage de l’autre côté du rideau. Bel-Ami, écrit en 1885, n’a pas pris une seule ride.

Comme de coutume, faites connaître cette vidéo si vous avez aimé.

A bientôt.

%d blogueurs aiment cette page :