UA-84282664-1
Le Blog du Bac Français
samedi 17 novembre 2018

Nouvelle rubrique : Une oeuvre en 15 minutes

Le blog du Bac Français va vous offrir une nouvelle rubrique…

Outre les lectures analytiques, je vous proposerai désormais des résumés d’oeuvres les plus connues, celles que l’on retrouve le plus fréquemment sur les listes de bac.

Cela se fera sous forme de vidéo et sous un format standard de 15 minutes. Il s’agira de faire un rapide résumé de l’histoire telle qu’elle est racontée, de mettre en avant les aspects essentiels de l’oeuvre, comme par exemple ses enjeux, sa thématique, ainsi que de la resituer dans son contexte.

Vous pourrez utiliser cette rubrique de toutes sortes de façons :

  • Confronter votre lecture de l’oeuvre à celle que je vous propose, pour voir si ce sont les mêmes aspects que vous avez trouvés saillants et essentiels.
  • Pour les retardataires, ceux qui doivent lire une oeuvre pour une certaine date et qui ne l’ont pas fait (ils sont toujours quelques uns…), vous pourrez en quinze minutes savoir l’essentiel pour donner le change en attendant d’avoir terminé la lecture personnelle.
  • Mais je pense surtout aux révisions du bac : Au mois de juin, même en fouillant dans des notes qui datent de 3, 6, 9 mois en arrière, il est vraiment difficile de se souvenir de tout ce qui a été dit sur une oeuvre lue en début d’année. La mémoire est ainsi faite que le relief s’estompe, les subtilités s’éloignent, et l’on ne retient d’un livre que deux ou trois aspects assez généraux et parfois fort vagues. La rubrique est là pour vous remettre au coeur du sujet en un minimum de temps. Pas bien sûr de manière exhaustive ou complète, cela ne vous dispensera pas d’un travail personnel plus approfondi, mais je me propose de vous exposer de manière claire l’essentiel de ce qu’il faut savoir afin que vous ne perdiez pas de temps à errer sans direction dans vos recherches.
  • Il y a enfin parmi vous les vrais littéraires, ceux qui lisent pour le plaisir et qui sont en quête de nouvelles choses à lire. Cette rubrique vous permettra, je l’espère de savoir si une oeuvre a des chances de vous intéresser et de répondre à votre curiosité.

Pour vous donner une idée, voici le premier de la série, un grand classique à plusieurs égards : Dom Juan de Molière.

 

N’hésitez pas, comme d’habitude à me faire part de vos remarques et commentaires. Y a-t-il d’autres oeuvres, que vous voudriez voir exposées ainsi ? Dites-le moi et j’essaierai de répondre à votre demande.

Avec un peu de retard, Joyeux Noël à tous, et avec un peu d’avance, très bonne année 2017.

Fiche-méthode, le système des temps du passé

Une petite mise au point aujourd’hui à l’attention de ceux qui voudraient choisir le sujet d’invention le jour du bac. Si ce sujet d’invention comporte la nécessité de produire un récit au passé, assurez-vous au préalable de maîtriser l’usage des temps, ainsi que les conjugaisons.

Cette petite vidéo vous propose de faire le point personnel par rapport à ce problème, afin que vous puissiez décider sur quel exercice en priorité faire porter vos efforts : Invention, dissertation ou commentaire.

Bon visionnage et n’hésitez pas à me faire part de vos remarques.

 

Manon Lescaut, lecture analytique

Le roman de l’Abbé Prévost, écrit en 1731 met en scène deux jeunes amoureux : l’héroïne éponyme Manon Lescaut et le chevalier Des Grieux.

Talonnés par la nécessité, ils cherchent par tous les moyens à se procurer de l’argent. Des Grieux commettra des forfaits de plus en plus graves pour pouvoir entretenir Manon, qui quant à elle, aura recours aux largesses d’amants plus vieux et fortunés. Des Grieux, désespéré par le comportement de sa maîtresse sera pourtant incapable de s’en séparer.

L’extrait que nous étudions aujourd’hui se situe vers la fin du roman. C’est la troisième fois que Manon est infidèle, et Des Grieux lui demande compte de sa conduite.

 

Balzac, Le colonel Chabert (1832)

C’est l’histoire fascinante et incroyable d’un homme, mort sur le champ de bataille et qui revient, plusieurs années après. Chabert est vivant et bien vivant ! C’est lui, en personne qui se tient devant l’avoué Derville et qui lui dit, les yeux dans les yeux: « Je suis le colonel Chabert … »

Chacun sait cependant que Chabert est mort, voici de nombreuses années, du temps de l’épopée napoléonienne, que sa femme est maintenant remariée et que tout le monde a tourné la page de l’Empire. Qui est donc cet homme qui se prétend Chabert ? Un imposteur ? Un fou ? Oui mais si c’était réellement lui ? Qu’a-t-il à dire ? Que s’est-il passé ? L’inconnu va faire lui-même le récit de son incroyable aventure à Derville.

Il n’est pas fréquent que les morts reviennent.

 

Si vous voulez lire ce court roman de Balzac : Le Colonel Chabert

Il peut être intéressant aussi de se reporter à l’adaptation cinématographique très réussie d’Yves Angelo (1994), avec dans les rôles principaux Gérard Depardieu, Fanny Ardant et Fabrice Lucchini Le Colonel Chabert

Pour les plus curieux et les plus cinéphiles, il exite aussi une version cinéma qui date de 1943 de René Le Hénaff avec Raimu Le Colonel Chabert

Dom Juan, tirade de l’hypocrisie

Bonjour à tous !

Une nouvelle vidéo YouTube aujourd’hui sur Dom Juan de Molière. Il s’agit de l’acte V, scène 2, la fameuse tirade dite de l’hypocrisie.

Vous pouvez ici consulter le texte.

%d blogueurs aiment cette page :